Traduire la haute horlogerie


Horloge PragueJ’ai toujours été fascinée par la mécanique des horloges, même si mes bricolages de jeunesse n’ont pas toujours marché ! Mes recherches généalogiques m’ont permis de découvrir 3 générations d’horlogers de Coventry parmi mes ancêtres du XIXe. Une passion hors du commun qui commence enfin à s’expliquer.

L’horlogerie : d’une passion d’enfance au domaine de traduction

Pendant que je faisait mes dents dans le marketing de luxe (luminaires haute gamme, couture, mobilier design…), je suivais la presse de la haute horlogerie suisse et française. J’ai souvent remarqué des traductions approximatives. J’ai décidé de proposer mes services dans ce domaine directement aux clients, pour mieux répondre à leurs besoins particuliers.

Membre associé du BHI (British Horological Institute)

En 2012, j’ai suivi une formation de technicien en horlogerie. Bien comprendre le fonctionnement des montres et toutes leurs complications prend plusieurs années. Ainsi, avec l’aide de mes amis horlogers britanniques et français, je continuerai à développer ma maîtrise du sujet. J’ai la chance de pouvoir proposer dorénavant une alliance de compétences en écriture associées à des connaissances techniques adaptées.

Le bon travail ne se fait pas contre la montre !

Tout comme le travail d’horloger, une traduction de qualité réclame de la rigueur, de la patience et, bien sûr, un vrai savoir-faire.